Tous pour un ? – 50 ans de réorganisation communale à Aix-la-Chapelle

Brander Stier_Bürgerverein Brand

Foto der Montage des Brander Stiers

Du 30.04.2022 au 14.08.2022

L’année 2022 marque le 50e anniversaire du redécoupage communal à Aix-la-Chapelle. La loi dite d’Aix-la-Chapelle est entrée en vigueur le 1er janvier 1972, établissant un nouveau découpage de l’arrondissement d’Aix-la-Chapelle. Aix-la-Chapelle a ainsi non seulement triplé sa superficie, mais a également gagné environ 63 000 habitants. Les anciennes communes de Brand, Eilendorf, Haaren, Kornelimünster, Laurensberg, Richterich et Walheim sont devenues de nouveaux quartiers de la ville d’Aix-la-Chapelle suite à leur incorporation. La réorganisation communale de 1972, au cours de laquelle les sept communes ont perdu leur autonomie, n’a pas constitué une première, mais cette fois elle a eu lieu à une échelle inédite. Dès 1897, la ville de Burtscheid a été fusionnée avec la ville d’Aix-la-Chapelle, suivie en 1906 par l’incorporation de la commune de Forst. L’exposition présente le contexte et les effets multiples du nouveau découpage ainsi que les différentes perspectives de la ville, des communes et leur habitants. L’accent est mis sur les sept localités incorporées avec leur évolution historique respective, leurs points communs et leurs différences. Les aspects « durs », comme le développement urbain et économique, et les aspects « doux », comme l’ébranlement du sentiment d’appartenance des habitants des localités incorporées, seront abordés de la même manière. La présentation comprend des documents de toutes sortes, des plans et des cartes, des photos et des films ainsi que des objets tridimensionnels comme des drapeaux d’associations, des objets d’ameublement des anciennes salles communales et des maquettes de bâtiments historiques. Des infographies et des cartes expliquent clairement les aspects les plus importants. En outre, des stations médiatiques proposent des interviews avec des témoins de l’époque impliqués dans la politique et l’administration qui parlant de leurs expériences personnelles.
L’exposition est réalisée en étroite collaboration avec les associations d’histoire et de patrimoine des localités intégrées. L’exposition est entièrement en allemand.